logo Beach tennis Réunion

dimanche, 08 septembre 2013 22:38

La Baule 2013 : La Réunion et la CBBL tout en haut

La Réunion en double dames et la ligue CBBL (Côte Basque Béarn Landes) en double messieurs se sont imposées à l’issue des championnats de France de beach tennis organisés à La Baule du 6 au 8 septembre.

 

Chez les dames, Marie-Eve et Mathilde Hoarau reconquièrent le titre national qu’elles avaient ramené dans leur île en septembre 2011. Avec ce deuxième succès, elles rejoignent au palmarès Juile Flamain et Géraldine Guilbon, double championnes en 2009 et 2010.

En finale, les jumelles réunionnaises ont dominé la paire du Languedoc-Roussillon, comme lors de la finale 2011 d’ailleurs. Manuela Amiard et Pauline Bourdet sont pourtant à créditer d’un excellent match. Malmenées par les Réunionnaises durant le premier set, elles ont réussi en prenant plus de risques à recoller au score. Malheureusement, un trop mauvais début dans le super tie break les a condamnées. Après s’être détachées 8-2, les nouvelles championnes de France ont conclu sur le score de 6/1, 1/6, 10-7. « En finale c’est notre combativité et notre solidarité qui a pu faire évoluer le rapport de force en notre faveur, juge Mathilde. En tous cas, on est super ravies d’avoir été super sérieuse dans ce tournoi et de ramener ce titre à la Réunion ».

Championnes de France à nouveau, les jumelles semblent encore plus fortes qu’il y a quatre ans. Très solidaires, elles brillaient déjà par leurs aptitudes en défense, voilà qu’elles se mettent maintenant à attaquer franchement. « On est plus offensives c’est vrai, reconnaît Marie-Eve, tout en gardant cette notion de construction de de jeu mais il faut savoir conclure les occasions qu’elles se présentent ».

Messieurs : Pas de regrets pour la CBBL

Chez les messieurs la ligue CBBL a réussi son pari. Vainqueur des deux favoris sur le papier, la Réunion en quarts et le Languedoc-Roussillon en demies, Raphaël Jannel et Jérémy Pont n’ont pas laissé leur chance en finale. Deux ans après avoir perdu à Calvi, la CBBL triomphe aux dépens de Midi-Pyrénées (David Mottin et Cyrille Lamy) et ce n’est pas volé.

En finale, une excellente entame et beaucoup d’agressivité (au bon sens du terme puisque la finale s’est disputée dans une super ambiance amicale) ont été les principaux atouts des vainqueurs. « On avait envie depuis 2, 3 ans de gagner le titre et on pensait qu’on en avait les moyens, reconnaît Jérémy Pont. Mais pour réussir, il faut être bon du début à la fin et cette année, nous y sommes parvenus. On a sortis deux gros matches juste avant la finale et nous n’avions pas envi d’avoir des regrets pour ce dernier match ».

A l’arrivée, le score (6/2, 6/3) reflète la domination d’une paire Jannel-Pont très complémentaire avec un gaucher et un droitier. « En plus d’avoir tous les deux beaucoup joué au tennis, nous sommes vraiment des amoureux de la compétition, analyse Raphaël Jannel. Du coup, on aborde les matches sans pression puisque on connait ça depuis quinze ans. En plus d’avoir un bon œil, « Jérém » est très athlétique et moi j’ai une bonne main pour créer des occasions pour qu’il puisse conclure ».

Lu 876 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Les partenaires institutionnels